«

»

juin
13

La Confédération veut protéger l’extension .swiss

Afin de préserver les intérêts de la Suisse, le Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC) a déposé auprès d’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), la société chargée de gérer les noms de domaine au niveau mondial, un dossier de candidature pour l’obtention de l’extension .swiss.

Avec cette candidature, le DETEC entend défendre les intérêts du pays et éviter toute monopolisation ou usage abusif par des tiers de la dénomination géographique « Suisse ». Il est nécessaire de protéger le nom de domaine générique .swiss qui permet d’atteindre plusieurs objectifs, à savoir:

  • soutenir et promouvoir la visibilité de la Suisse au niveau international, notamment de son économie, de sa culture et ses institutions;
  • renforcer la valeur et la renommée de la culture, des produits et des services suisses et accroître ainsi la confiance des consommateurs, par exemple dans les marques;
  • protéger la portée géographique, linguistique et sociale du mot « Swiss »;
  • mettre en place dans l’espace virtuel une plateforme qui ne pourra être utilisée que si un véritable ancrage avec la Suisse est établi.

L’extension .swiss est beaucoup plus claire et identifiable que le suffixe .ch, qui est bien compris en Suisse même, mais qui, à l’étranger, entraîne souvent des confusions avec d’autres pays, par exemple la Chine. En revanche, le terme anglais « Swiss » a une signification évidente, partout dans le monde. Par ailleurs, aujourd’hui, n’importe qui peut enregistrer, depuis n’importe où, un nom de domaine se terminant par .ch, sans avoir à prouver qu’il existe un lien avec la Suisse.

Article complet sur www.admin.ch



Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.